Insérer ici un titre racoleur à base de règles et de teuch ♥

une vraie boucherie …

Hey, salut la compagnie!

Vous remarquerez un certaine régularité dans mes postes (dernier article en date: décembre 2017, hum…). Disons que j’ai besoin de matière pour écrire et contrairement aux influenceuses lambda, ma vie n’est pas que paillettes, voyages sponsorisés et envoi de produits gratuits 500 fois par semaine.

Si je reviens en force aujourd’hui, c’est que ces derniers mois, j’ai commencé à réfléchir à ma façon de consommer en général, probablement influencée massivement par le green washing mais aussi par des blogueuses que j’ai en profonde estime (coucou Coline , Matka ♥)

Crédit photo: Shutterstock

Je suis végétarienne depuis presque 4 ans maintenant par conviction personnelle et aussi par nécessité pour la planète (si si je t’assure, renseigne toi), j’ai toujours pris grand soin de ma peau en privilégiant les produits naturels, bio et non testés sur les animaux mais je me suis rendus compte que j’étais nettement moins performante dans d’autres domaines tels que le monde du textile et les protections hygiéniques.

Si la première catégorie est en cours d’exécution, je peux enfin dire qu’en matière de menstruations, je suis totalement équipée pour les 10 prochaines années!

Rapide mise en situation, je te partage ma life : 15 ans, je prends la pilule, règles douloureuses mais régulières. 25 ans: je pose un implant, plus du tout de règles donc plus de douleurs, 31 ans: je pose un stérilet sans hormones (non sans peine, faudra que je vous raconte un jour mon parcours du combattant pour trouver un gynécologue sympa qui accepte la pose, une épopée en 8 tomes).

Alors autant le stérilet me change vraiment la vie, que ce soit pour la santé et la libido mais également du côté psychologique et physiologique puisque je me sens bien plus sereine de retrouver un corps, du sang, des hormones « saines » et non chimiques mais alors au niveau des douleurs, du SPM et du flux, on change totalement de registre.

Si jusque là, j’arrive à peu près correctement à gérer les deux premiers, je dois avouer que j’étais pas prête à gérer CE FLUX DE L’ESPACE.

Un jour de règle comme les autres.

Il a donc fallu remédier à ça fissa. J’avais déjà dans l’idée depuis quelques temps d’arrêter totalement les tampons et serviettes hygiéniques rapport au choc toxique et autres joyeusetés bien chimiques que tu te met littéralement à l’intérieur et enfin un impact non négligeable sur l’environnement. J’avais déjà entendu parler des culottes menstruelles américaines de chez Thynx mais elles contenaient des nanoparticules d’argent qui sont relativement toxiques pour notre santé et pour la planète. C’est donc après avoir lu un article hyper bien documenté de ma chère Young Matka que je me suis naturellement dirigée vers la nouvelle petite entreprise de deux nanas cool Fempo.

RÉVOLUTION DES MENSTRUES LES FILLES!!!!

Déjà, au niveau compo, on est dans du clean de chez clean:

« L’intérieur de la culotte FEMPO est composé de 3 tissus différents.

La doublure est en 100% coton (en contact avec la peau et les muqueuses). Elle est aspirante : elle permet au sang de ne pas rester en contact avec la peau, ce qui évite toute sensation d’humidité.

Le tissu absorbant est composé de bambou et absorbe les flux : le sang est donc bien gardé à l’intérieur de la culotte pour la journée. Nous avons choisi le bambou pour ses propriétés hyper-absorbantes, naturellement anti-bactériennes et anti-odeurs.

Le troisième tissu est imperméable et respirant. Il retient le sang et surtout, il empêche les fuites.Il est composé de polyester et de PUL.

Tout ça est enveloppé d’un bel extérieur en Lycra™ !

Nos composants ne sont pas d’origine biologique.

Nos textiles sont certifiés OEKO-TEX® | STANDARD 100 (le même que pour les nourrissons). Nos tissus viennent de fournisseurs en France et en Italie. Nous avons fait un travail de recherche important pour choisir des fournisseurs de confiance. Notre coton est produit par un des meilleurs tisserands d’Europe et nous sommes très fiers du choix et de la qualité des tissus qui composent la culotte FEMPO.

Contrairement à d’autres culottes menstruelles ou serviettes réutilisables sur le marché, la culotte menstruelle FEMPO ne contient pas de nanoparticules de métal. Il n’y a rien de bizarre dans nos culottes, seulement du tissu 🙂 « 

J’ai commencé avec une culotte pour flux normal mais je me suis vite aperçue que j’en aurais besoin de plus et comme par magie, elles ont confectionné des shorty avec flux ++, je m’en suis donc procuré deux autres. Il suffit de les rincer à l’eau froide et de les laver à 30 degrés et basta. Elles ont une durée de vie entre 5 et 7 ans, elles ont certes un coût un peu élevé à l’achat mais vous pouvez les trouver par lot sur le site maintenant et clairement on fait vite le compte entre tampons + serviettes, c’est très vite amorti! Elles sont très confortables (je conseille néanmoins de les surtailler pour plus de confort), et il n’y a pas d’odeur à la fin de la journée et j’avoue que c’est vraiment un plus pour se sentir en confiance. Bref je recommande à 100%, je vous OBLIGE même à en acheter, vous verrez, vous me remercierez 🙂

En complément des jours plus soft, j’ai acheté des serviettes hygiéniques lavables et franchement, ma routine est devenue bien moins prise de tête.

En bref, je ne peux que vous conseiller de vous renseigner sur des moyens plus écologiques, les culottes menstruelles sont en plein essor, elles vous permettront de vivre vos règles plus sereinement.

Et pour apprendre à apprivoiser ses règles, que l’on ai 10 ans, 20 ou 40 ans, je vous conseille vivement la lecture du livre de Jack Parker (love ♥) « Le Grand Mystère des Règles.

Bisous bisous!